Par James Gathany — This media comes from the Centers for Disease Control and Prevention's Public Health Image Library (PHIL), with identification number #1969.Note: Not all PHIL images are public domain; be sure to check copyright status and credit authors and content providers.English | Slovenščina | +/−transferred to jpg from original tif at http://phil.cdc.gov/PHIL_Images/08152002/00003/A.albopictus_jg_091501_004d.tif, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=1860142

Nouvelles en bref du comité citoyen pour le contrôle des moustiques

Le comité s’est réuni jeudi, le 18 janvier dernier, à la salle communautaire. 16 personnes y ont participé. Monsieur Gervais Darisse, maire, a fait part de l’embauche prochaine d’une personne responsable du fonctionnement des bornes anti-moustiques, visant ainsi leur rendement optimal en 2018. Le résultat visé n’a pas été établi en terme de pourcentage. Par contre, pour s’assurer d’un fonctionnement optimal des bornes, les citoyens hôtes des bornes seront appelés à collaborer avec la personne embauchée en lui faisant part de toute anomalie afin de remédier rapidement aux problèmes décelés, visant ainsi le rendement optimal souhaité.

Pour l’année 2018, une taxe spéciale de 52$ par propriété dans la zone concernée (soit les 180 propriétés reliées au réseau d’aqueduc), contribuera à payer le salaire du nouvel employé et le fonctionnement des bornes. La non récurrence de cette taxe pourra être envisagée aux dires des élus présents à la rencontre. Elle pourrait donc être abrogée ultérieurement. Des participants, participantes se sont montrés intéressés à offrir du temps bénévole.

Certains participants, participantes furent surpris d’apprendre l’instauration de cette taxe, compte tenu des discussions de l’an dernier car il était plutôt question d’utiliser d’autres sources de financement que la taxe, entre autre les redevances des éoliennes et une subvention. On rappelle que la somme de 24 000$ en subvention a été accordée et a servi à l’achat des bornes.

Pour le bénéfice des nouveaux participants, participantes aux rencontres du comité, il fut rappelé que 4 nids de ponte importants demanderont des efforts particuliers d’amélioration cette année, soit le canal intérieur, une importante zone d’eau stagnante et les réservoirs d’eau pour le service incendie.

Une planification mensuelle des travaux du comité a été définie afin de relancer les 4 volets de la lutte intégrée aux moustiques, un possible lancement de la saison 2018, une possible page Facebook, etc.

Lors de la prochaine rencontre qui se tiendra jeudi, le 22 février à 19 h à la salle communautaire, nous visionnerons, entre autre, les photos du canal intérieur prises par madame Valérie Labrecque de la MRC en mai dernier, ainsi que ses recommandations d’amélioration.

Nous vous invitons à vous joindre à nous lors de la prochaine rencontre. C’est par nos actions communes que nous nous offrirons un milieu de vie sain et agréable.

Jacques Bodart, secrétaire de rencontre
[email protected], 418-363-0564