D’hier à aujourd’hui

Saint-André origine d’une concession datant de 1672. La seigneurie de l’Islet-du-Portage (nom de la presqu’île située à l’ouest du village) reçoit ses premiers habitants en 1700. On s’établit au lieu-dit la Rivière-des-Caps (limite est du territoire). De ce point, pendant 200 ans, un sentier de portage permit de relier le fleuve à l’Atlantique! La pêche aux marsouins, entre autres, attire les colons qui progressivement occupent la bande du littoral. Le rang Mississipi, qui relie Saint-André et St-Germain sur le premier plateau, sera occupé vers 1740. En 1791, la population est assez nombreuse pour constituer une paroisse. La construction (1806-1811) de l’église actuelle, classée monument historique, s’impose alors.

La période 1800-1860 voit l’économie se diversifier. De grands marchands apparaissent dont les Canac-Marquis (Manoir Saint-André actuel) et Guéret dit Dumont (Maison de la prune actuelle). C’est aussi l’époque des chantiers navals de la Pointe-Sèche et de la Rivière-des-Caps, respectivement situés aux extrémités ouest et est du territoire.

Le chemin de fer, qui arrive en 1859, supplantera les bateaux comme moyen de transport. L’ère industrielle influence l’agriculture dont le développement entraîne la mécanisation des opérations. La grande usine de Charles-Alfred Roy dit Desjardins, toujours en activité au cœur du village, innove alors et exporte ses produits (machinerie agricole) ailleurs dans le monde!

Le XXe siècle voit la population décliner : de 1 527 habitants en 1921, on en compte seulement environ 634 en 2007. L’avenir est prometteur car le village possède, en plus des activités agricoles et l’élevage, un fort capital naturel (le fleuve, les îles, les buttes rocheuses caractéristiques ou monadnocks, la batture) et patrimonial (architecture d’époque) favorable au développement d’activités touristiques profitables.

Depuis 2006, la municipalité investit dans la modernisation et la mise en place d’infrastructures (réseau d’aqueduc, enfouissement des fils, parc de l’Ancien-Quai et autres) indispensables à la qualité de vie de ses résidents.

Signalons la mise en place d’une politique de la famille ainsi que la nouvelle image de Saint-André placée sous le thème Famille et nature. Saint-André peut ainsi espérer non seulement inciter les résidents actuels à y demeurer, mais aussi attirer de nouvelles familles pouvant assurer son avenir.

Manoir Saint-André

Pour plus de détails

On trouve des informations historiques complémentaires sur les panneaux d’interprétation installés au parc de l’Ancien-Quai auquel on accède par la rue du Quai.

Visitez le site suivant : www.francisdionne.qc.ca/standre/standre.htm